Accueil Mariage Le fond de teint : quelle texture et quelle teinte choisir ?

Le fond de teint : quelle texture et quelle teinte choisir ?

Par Sarra .F
Le fond de teint : quelle texture et quelle teinte choisir ?

Dans toute panoplie de maquillage, le fond de teint reste encore pour beaucoup un sujet de questionnement : quelle texture choisir, quelle teinte, quel produit ?

Le fond de teint est un « fond », c’est-à-dire une base qui unifie la peau et la prépare au maquillage. Il aide à camoufler les petites imperfections et à sublimer le teint, comme si l’on avait ce grain naturellement. Il doit donc se faire le plus discret possible, son but étant que l’on nous dise « ton teint est superbe ! » et non « ton fond de teint est magnifique ! » Le produit ne sert donc pas à colorer la peau quand on se trouve trop pâle. Sinon, il faudrait aussi faire de même sur son cou, son décolleté… Une erreur commise pourtant par bon nombre de femmes qui n’hésitent pas à gagner deux ou trois tons de peau avec leur produit. La couleur, c’est l’affaire du blush, des fards à paupières et du rouge à lèvres.

La teinte idéale

Elle sera maximum un ton au-dessus de sa couleur naturelle de peau. Pour éviter de se tromper, on la teste, mais pas sur la main ou au creux du poignet, comme on a si souvent l’habitude de le faire ! La peau n’est pas la même que celle du visage et sa couleur est différente, le fond de teint risque donc de réagir différemment. L’idéal est de faire un essai à la lumière au niveau de la mâchoire. S’il n’y a aucune différence de ton avec le cou, c’est tout bon !

En général, les teintes rosées s’adressent aux peaux blanches et un peu jaunes, les beiges aux peaux mates et à celles sujettes aux imperfections et rougeurs.

***

Si vous avez la peau mixte, attention : le sébum fait virer les couleurs. Mieux vaut alors choisir une nuance un ton plus clair que sa carnation, en évitant les teintes jaunes.

La bonne texture

Fluide, crème, poudre … le choix varie selon ses besoins, son type de peau et surtout la formule avec laquelle on se sent le plus à l’aise. La version fluide se décline à l’envi pour répondre à tous les cas de figure : légère pour les peaux mixtes, plus confortable pour les peaux sèches, matifiante pour les peaux grasses, liftante pour lisser les traits… Facile à travailler, elle hydrate en assurant un fini naturel et léger, tout en transparence.

Nomade avec son boîtier, le fond de teint compact poudre est idéal pour les retouches en cours de journée et pour s’assurer un teint sans brillance en toutes circonstances. Il est plutôt conseillé aux peaux mixtes à grasses, les peaux sèches et sensibles pouvant le trouver inconfortable. En humidifiant son éponge, on obtient un fini velouté plus couvrant. Attention : il a tendance à marquer les ridules. Le fond de teint crème est quant à lui souvent indiqué en cas d’imperfections et d’irrégularités du teint, car il est assez couvrant.

Au doigt ou au pinceau ?

Tout est question de l’aisance avec laquelle on applique son fluide : certaines préfèrent travailler la matière au doigt quand d’autres s’assurent au pinceau ou à l’éponge un fini naturel et sans surcharge.

***

La technique : mettez une touche de produit seulement, que l’on étire de l’intérieur vers l’extérieur pour éviter les traces. Et pour empêcher l’affaissement des traits, on applique son fond de teint en remontant vers le haut du visage. Attention au contour des yeux, qui marque facilement : il faut avoir plutôt la main légère et éviter cette zone en cas de rides et ridules.

Related Articles